Prévoir son lancement avec le même soin qu’un accouchement

Prévoir son lancement avec le même soin qu’un accouchement

23 Avr

Étape cruciale de tout projet, le lancement est souvent riche en émotions et en rebondissements. C’est la cumulation de mois de travail, de sueur, d’attente et d’espoir.  Cette journée mérite ainsi une attention toute particulière, à la hauteur de l’énergie investie par chaque participant tout au long du processus. Cet article vous propose donc quelques conseils pour bien préparer la mise au monde de votre nouveau site.
 

1 – Planifier en fonction de la date d’échéance

Plusieurs éléments doivent être en place le jour du lancement afin que l’opération se déroule rondement. Pour que tout soit paré, il est conseillé de dresser une liste de tâches à accomplir et de concocter un échéancier pour bien les positionner dans le temps.

« 9 women can’t make a baby in a month1 »

La plupart de ces tâches méritent une attention particulière et ajouter plusieurs ressources à la dernière minute pour combler un retard est rarement gage de succès. Comme la citation de Mark Suster met en relief, si vous voulez avoir un bébé dans 1 mois, se mettre à l’œuvre avec 9 femmes aujourd’hui ne fonctionnera pas. Ça peut mener à un gaspillage de ressources pour un résultat au mieux mitigé. Il n’y a pas de raccourci, il faut prévoir d’avance! À cet effet, l’excellent ouvrage The mythical man-month est une référence en la matière et une lecture intéressante pour tout chargé de projets.

2 – Aller de l’avant

Autant il faut s’assurer que tout soit prêt, autant il faut lancer lorsque la gestation est terminée, même si tout n’est pas parfait. Il est souvent tentant de repousser continuellement le lancement pour améliorer telle fonctionnalité, peaufiner tel visuel. Cela dit, c’est rarement dans l’intérêt du site.

Un peu comme un couple qui décide de retarder l’accouchement pour que la mère consomme des produits bio en vitesse et que le père lui fredonne la discographie complète de Vivaldi a capella. Ce n’est pas bénéfique pour le bébé. À un moment, il doit expérimenter le monde pour avoir des feedbacks, évoluer et y contribuer!

3 – Le jour J, suivre le plan de match, mais rester flexible

Comme le grand boxeur Mike Tyson l’a si bien dit:

« Everyone has a plan until they are punched in the face. »

En espérant que vous ne subissiez jamais d’assaut pendant la mise en ligne d’un site internet ou un accouchement, l’idée d’imprévu est importante à garder en tête.

Votre plan de match a beau être béton, plusieurs événements peuvent survenir le jour du lancement. D’une erreur de manipulation à une panne d’électricité, vous ne contrôlez pas toutes les variables et c’est correct. En gardant l’objectif « high level » du client, on réalise qu’il existe plusieurs chemins pour y parvenir.

Si vous avez prévu vous rendre à l’hôpital avec la voiture familiale pour votre accouchement, mais que c’est le printemps à Montréal et qu’un nid de poule vous engouffre, vous pouvez prendre un taxi et vous arriverez quand même à destination.

Dans le même ordre d’idée, lors d’une panne d’électricité dans votre bureau, rien n’empêche qu’un collègue dans un bureau satellite puisse compléter le travail à distance via VPN. Une préparation conjuguée à une flexibilité est votre meilleur allié le jour du lancement!

4 – Célébrer!

Félicitations, vous avez accouché de votre site! Sortez les tambours, les trompettes, le champagne; le proverbial cigare.

On est souvent tenté de passer à un autre projet dès qu’un site est lancé, mais prendre le temps d’apprécier le travail accompli et de remercier les personnes impliquées ont un effet galvaniseur. C’est le point d’exclamation à plusieurs mois de travail; souligner l’accomplissement sème une impression positive à toute l’équipe.

Il faut aussi garder en tête qu’en tant qu’agence, on travaille sur plusieurs sites chaque mois, mais pour le client, c’est un événement qui n’est peut-être pas arrivé depuis 3 ans. Reconnaître l’impact que ce lancement aura sur son organisation, de manière festive, contribuera à sa satisfaction et à votre relation.

5 – Faire le point

Le moment juste après le lancement est le plus critique au niveau de la stabilité et la bonne santé du site. Il a évolué dans un environnement sécurisé pendant plusieurs mois et il est soudainement propulsé dans le monde, accessible à tous. Une vigie rigoureuse est recommandée lors de ces balbutiements :

  • Réagie-t-il normalement à son nouvel environnement?
  • Est-ce que toutes les fonctionnalités sont en place?
  • Est-ce qu’il y a des erreurs?

Ces 48 premières heures passées et une fois la poussière retombée, il est intéressant de faire le point pour vérifier comment tout le monde se sent. Cela permet aussi de trouver des pistes d’améliorations pour la prochaine fois. À cet égard, une rencontre post mortem est toute indiquée.

6 – Prévoir sa croissance

Une étape importante vient d’être franchie, le site évolue bien et prend maintenant sa place dans l’organisation du client. Par contre, le travail n’est pas terminé! Pour qu’il demeure en santé et qu’il atteigne son plein potentiel, il faut continuer à y investir temps et argent.

Les technologies évoluent tellement vite de nos jours! Vous allez cligner des yeux et Drupal sera déjà à sa version 8 et WordPress à sa version 5. Ça donne un coup de vieux…

Assurer une mise à jour ponctuelle du site et de ses modules contribuera à une croissance équilibrée. Dans le même ordre d’idées, l’évolution des technologies apporte son lot d’opportunités. Rester à l’affût pour le développement de nouvelles fonctionnalités pourra faire grandir le site encore plus.

En conclusion, malgré tous ces conseils et une préparation calculée au quart de tour, vous ne serez sans doute pas parfait et c’est normal, personne ne l’est! Au cœur de tout ça, le modus operandi est d’injecter une dose d’amour au projet. Si vous êtes investi dans l’accomplissement du site, que vous souhaitez la réussite de votre client et de vos collègues, vous couvrez déjà l’essentiel.

Quoi de mieux pour terminer que les sages paroles de Bruno Pelletier, qui l’exprime avec brio.

______________________________

[1] Mark Suster, http://techcrunch.com/2011/03/30/9-women-cant-make-a-baby-in-a-month/

Tags : drupal, site web, wordpress

Ajouter un commentaire