Les particularités de Drupal en gestion de projet : une histoire d’amour et de confettis

Les particularités de Drupal en gestion de projet : une histoire d’amour et de confettis

22 Sep

Symetris a eu la chance de participer à Drupal Camp Montréal le 12 septembre dernier et d’y présenter une conférence sur les particularités de Drupal en gestion de projet. La présentation propose un lot de recommandations autour de 3 sujets : la formation vers l’autonomie, l’optimisation de l’expérience utilisateur et l’accompagnement post lancement. Voici une version blogue de cette histoire d’amour et de confettis! Pour consulter la présentation complète, veuillez cliquer ici.

1 – Former vers l’autonomie

L’un des objectifs important à la fin d’un projet est que le client soit en mesure d’utiliser pleinement le site dans lequel il a investi temps et argent. On peut dormir la tête tranquille quand le client vole de ses propres ailes et qu’on peut le laisser aller avec son nouveau CMS, une larme à l’œil en agitant notre mouchoir de poche.

Comme les clients détiennent un grand éventail de niveau d’expérience technique, la route vers cette autonomie varie énormément d’un projet à l’autre. Cela dit, quelques bonnes pratiques ont fait leur preuve.

  • Adapter le vocabulaire selon la connaissance technique du client : La première chose à faire est de jauger l’expérience de l’interlocuteur et d’adapter les communications en conséquence. Un client développant lui-même en Drupal gagnera en efficacité avec des termes techniques précis alors qu’un néophyte appréciera la vulgarisation pour aider à sa prise de décision. Quelqu’un qui maîtrise son CMS aura une vision plus éclairée lorsque son avis sera nécessaire lors de l’implantation de fonctionnalités.
  • Offrir plusieurs petites formations tout au long du projet : Drupal a plusieurs particularités qui le différencient des autres CMS (content management system). Les nodes et les taxonomies sont souvent de nouveaux concepts à assimiler.  Alors qu’il est facile de donner une formation sur toutes les fonctionnalités à la fin du développement, diviser cette formation en petites portions a plusieurs vertus. L’assimilation d’information est facilitée, le taux de vulgarisation peut être ajusté d’une formation à l’autre et le contrôle qualité devient beaucoup plus précieux, comme il est accompli par quelqu’un maîtrisant les détails du système.
  • Utiliser l’entrée de contenu comme exercice pédagogique : La redoutée et souvent remise à plus tard entrée de contenu demeure une tâche essentielle et est présente dans presque tout projet web. Cela dit, si elle est planifiée en parallèle du développement, elle permet de tester les notions apprises lors des formations et de soulever des incompréhensions, s’il y en a, beaucoup plus tôt.

2 – Optimiser l’expérience utilisateur

La formation vers l’autonomie est encore plus aisée lorsque l’administration est bien construite. Il est facile de se concentrer sur un frontend de rêve, cela dit, le backend est tout aussi important.

Imaginez une soirée à un superbe restaurant. Le décor est magnifique, les tables agencées avec goût et tout ce qu’il y a sur le menu devient l’objet de désir de votre palais.

Après avoir passé votre commande, vous vous rendez à la salle de bain, frétillant d’excitation à la pensée du repas de roi qui vous attend. Vous êtes tellement distrait que vous vous trompez de porte et tombez sur la cuisine, qui ressemble à ça :

Comment est-ce qu’ils arrivent à cuisiner quoi que ce soit dans ce fouillis? Le poulet est rangé avec la coutellerie, les employés se pilent sur les pieds et pendant un court instant, vous pouvez voir une larme coulée le long de la joue du chef.

Si le backend du site ressemble ne serait-ce qu’un petit peu à cette cuisine, son administration deviendra synonyme de chaos. Pour que le client pense à vous de manière positive lorsqu’il met à jour son contenu, quelques notions méritent d’être adressées.

  • Assurer une uniformité : Offrir une expérience unie permet à l’utilisateur de trouver facilement ses repères et de s’approprier une nouvelle fonctionnalité beaucoup plus rapidement lorsque la base est maîtrisée. La logique prend ainsi préséance sur le par cœur.
  • Mettre de l’avant des appels à l’action : Chaque personne qui se connecte au CMS souhaite accomplir une ou des actions précises. Il est rare qu’on consulte une administration de site par hobby. Que ce soit une recherche d’information et/ou une entrée de contenu, mettre à profit l’interface pour insérer des raccourcis vers ces objectifs haussera l’efficacité de chaque personne gérant le site.
  • Personnaliser l’expérience selon l’utilisateur : Le tableau de bord de Drupal a la robustesse et la flexibilité d’offrir des blocs personnalisés par utilisateur. Il est ainsi possible d’accueillir un directeur avec un résumé Google analytics, un état de la banque d’heures et une liste de KPI, alors qu’un éditeur voit plutôt des boutons menant à la création de nouvelles pages et de nouveaux produits. Songer à la construction du backend en se mettant dans la peau de l’utilisateur final permet de créer l’outil sur mesure qui répond à leurs besoins, en plus de devenir agréable à utiliser.

3 – Maintenir le site après le lancement

Félicitations! Après plusieurs mois de travail, le nouveau site internet est en ligne. Alors qu’il est facile de passer rapidement à un autre projet, certaines pratiques permettent d’améliorer l’appréciation du travail accompli et de cimenter le partenariat technologique avec le client.

Avant tout, la première chose à faire est de célébrer! 

Autant à l’interne qu’avec le client, il est important de souligner l’apogée de mois de travail, ne serait-ce qu’un verre avec l’équipe. Ça permet de prendre du recul sur l’accomplissement et de remercier chaque personne pour son implication. Les projets Drupal sont souvent de longue haleine et ont le potentiel de changer le quotidien d’une organisation. Leur succès mérite de célébrer. Sortez les confettis!

Une fois la bouteille terminée, des efforts post lancement sont recommandés. Un projet d’envergure amène souvent son lot de changements lors de son implantation et cette transformation doit être gérée.  Le suivi hebdomadaire un mois après le lancement permet d’accompagner le client s’il a des questions et de rectifier le tir si de mauvaises pratiques sont soulevées. Un post mortem sur l’utilisation du site à la semaine 4 est aussi le bienvenu pour assurer la pérennité des mois suivants.

Cette mensualité revêt également un aspect technique. Drupal et ses modules sont constamment sujets à de nouvelles versions. Une mise à jour prévue chaque mois permet d’optimiser la sécurité et la comptabilité du nouveau site. Cet investissement récurrent de quelques heures vaut son pesant d’or et peut être accompli par votre agence ou par un hébergeur spécialisé. Par exemple, Acquia, hébergeur spécialisé Drupal, offre ce service et bien plus.

Une fois le changement maîtrisé et le plan de mise à jour en place, les bases sont couvertes. Cet article propose encore plus de recommandations pour tirer profit de votre nouveau site.

Faire preuve d’empathie et souligner les petits comme les grands succès permet souvent de hausser la qualité d’un projet tout en rendant plus agréable tout le processus. En apprenant à connaître le client et en développant un partenariat au fil des semaines, il devient plus facile de prévenir les enjeux et de livrer un site répondant à ses réels besoins!

 

 

Tags : drupal, Drupal Camp Montréal, site web

Ajouter un commentaire