8 éléments UX à intégrer à son site web

8 éléments UX à intégrer à son site web

22 Aoû
user experience

Le “user experience”, communément appelé UX, est essentiel à prendre en considération lorsque l’on crée un site web ou en effectue une refonte.

Pour capter l’intérêt d’un visiteur et, encore mieux, l’encourager à rester sur votre site, il faut lui offrir la meilleure expérience possible. Pensez à une bonne expérience au niveau du service à la clientèle que vous avez vécu : un client heureux parle de son expérience à ses amis, collègues, etc. et attire de nouveaux visiteurs.

Voici 8 éléments-clés qui motiveront vos visiteurs à apprécier leur expérience sur votre site.

1.    Enfilez les souliers de votre audience

Il n’y a rien de plus embêtant que de chercher de l’information et … de n’y rien comprendre. Il est primordial de déconstruire le jargon interne et d’utiliser des termes simples et concis pour décrire vos services et vos produits.

Vos clients potentiels peuvent provenir d’un département qui n’est pas familier avec les termes techniques et ils pourraient éventuellement se décourager.  Visualisez votre site web plutôt comme une vitrine (termes accrocheurs sur votre site), qui donne envie de rentrer dans la boutique, soit votre entreprise. Vous pourrez toujours privilégier une discussion technique en personne par la suite.

2.    Créer une structure de votre site avant son développement

Achèteriez-vous une maison sans qu’elle soit passée dans les mains d’un architecte? Bien sûr que non! La structure d’un site sert à orienter votre visiteur lorsqu’il navigue d’une page à l’autre.


Credit : RyanMBevan

Est-ce que le menu devrait être à droite? A gauche? Horizontal? Déroulant? Cette étape est l’endroit-clé pour cogiter plusieurs options. La structure que vous établirez vous servira aussi comme ligne directrice pour l’évolution de votre site.

Rajouter une nouvelle page à votre site est tel qu’ajouter une rallonge à votre salon : vous devez suivre l’architecture de base du reste de la maison afin de créer un produit final intéressant et fluide avec ce qui existe déjà.

3.    Coder avec art

Bien coder peut sembler un élément évident mais ô combien il peut être facile de tourner les coins ronds!

Plus vous ajoutez des fonctionnalités sur votre site, plus les risques d’erreurs sont élevés, et un client qui a une mauvaise expérience sera un client insatisfait. Par exemple, un menu déroulant offre un effet visuel attrayant, mais s’il ne fonctionne pas adéquatement, vous aurez bien vite découragé vos visiteurs…
 

4.    Imitez les grands

Je fais référence aux sites connus du grand public. Plus un site est populaire, plus il deviendra une référence, consciente ou non, chez l’internaute. Que ce soit le site du gouvernement du Canada, Apple ou La Baie, s’ils mettent tous leur engin de recherche en haut et à droite, il est déconseillé de mettre le vôtre en bas et à gauche.

Dans ce cas-ci, être similaire est avantageux puisque c’est une habitude de navigation qui se crée chez vos visiteurs. Ces derniers ne seront donc pas déconcertés en consultant sur le vôtre.

5.    Ayez un engin de recherche « spic ‘n span »

Parlant d’engin de recherche, afin de créer une expérience agréable lorsqu’un visiteur navigue sur votre site, il est primordial que la recherche soit rapide et précise.

Pensez au film Les 12 travaux d’Astérix et tout le branle-combat pour obtenir le fameux formulaire A-38. Avez-vous déjà vécu une telle situation? Très irritant, non? C’est la même chose pour votre moteur de recherche. Si le visiteur l’utilise, c’est soit qu’il est pressé, ou soit qu’il a parcouru tout votre menu et n’a pas trouvé ce qu’il veut. Bref, il est irrité.


Crédit photo : Sébastien Launay, Flickr

Quelques éléments à inclure pour optimiser votre page de résultats de recherche :

  • Le mot écrit par le visiteur (si les résultats ne correspondent pas à sa recherche, peut-être qu’une faute d’orthographe s’est glissée…)
  • Le nombre total de résultats
  • Le nombre de page de résultats
  • Un lien cliquable pour chaque résultat
  • Une courte description
  • Une image (si possible - par exemple si vous êtes un détaillant de vêtements ou de meubles)

6.    Écrivez du contenu pour le web

L’écriture web ressemble beaucoup à celle journalistique : vous devez écrire l’information la plus pertinente dès le départ. Nous sommes quotidiennement bombardés d’information et notre cerveau doit faire le tri rapidement de ce qui est pertinent ou non.

Quand vous décrivez votre produit, sachez que votre visiteur va scanner le texte : environ seulement 20% du texte est lu sur un site. Aussi, 25% des gens lisent plus lentement sur le web, donc la tendance à survoler l’information est amplifiée.1

69% des marchands américains jugent que le contenu de leur site web est important et doit être personnalisé.2

4 trucs à retenir pour rédiger votre contenu :

  • Soyez concis et privilégiez de courts paragraphes pour créer un « rythme » à votre texte, surtout s’il est long.
  • Abusez des « bullet points », les internautes aiment les listes !
  • Si vous avez beaucoup d’information, considérez un menu accordéon où le visiteur peut choisir l’information dont il a besoin.
  • Utilisez des « headings » pour séparer les idées (comme dans cet article)

7.    Rendez réelle votre page virtuelle

Le magasinage en ligne est en forte croissance : plus de 41% des internautes ont acheté en ligne en 2013, ce qui représente un bond de 3% en deux ans seulement.3 Ceci n’empêche pas que les consommateurs, à la base, préfèrent tester un sofa, manipuler les fournitures de cuisine et essayer des vêtements avant de les acheter.

Pour inciter les visiteurs à consommer directement sur votre site, vous devez déployer l’artillerie lourde! Ikea est un bon exemple de bonnes pratiques car on y trouve :

  • Des photos en haute résolution
  • La possibilité de voir en gros plan le produit sélectionné
  • Une série de décors où les produits sont mis en évidence, donc il est plus facile d’avoir une idée de la taille et du « fit » dans une pièce
  • Une liste d’items favoris
  • L’option de préparer à l’avance sa liste d’achats

D’autres exemples sont les sites Eye Buy Direct et Clearly Contacts, où les consommateurs peuvent télécharger plusieurs photos d’eux et obtenir un aperçu des montures choisies... sur le bout de leur nez. Cette fonctionnalité permet définitivement de bonifier l’expérience client!

8.    Gardez vos formulaires simples

Avez-vous déjà rempli un formulaire avec une série de champs interminables et voilà que vous vous trompez dans un numéro de votre carte de crédit… Ca y est, il faut tout recommencer!

Quand vous créez un formulaire, pensez au point 1 de cet article : enfilez les chaussures de votre audience :

  • Gardez votre formulaire le plus court possible
  • Si un champ est mal rempli (ex. date d’anniversaire), indiquez-le AVANT que le visiteur clique sur « soumettre »
  • Expliquez pourquoi vous demandez l’information et/ou ce que le visiteur recevra en échange
  • Utilisez des grandeurs de champ variables. Si l’information demandée est brève, créez un champ court. Quand le visiteur va scanner le formulaire, il aura une idée du temps requis pour le remplir.
  • Indiquez un bouton « d’aide » à côté d’un champ qui peut porter à confusion
  • Toujours inclure une page de confirmation une fois le formulaire soumis

Un autre facteur intéressant à prendre en considération est le design du formulaire. Par exemple, si vous désirez créer un bouton « annuler », assurez-vous qu’il est bien loin de celui « soumettre »!

Le UX est une pratique qui s’intègre à plusieurs étapes de la conception d’un site web et cet article survole seulement quelques points ciblés. Si vous désirez en savoir plus, consultez une firme spécialisée qui vous aidera à maximiser l’expérience de vos visiteurs!

 

Sources

1www.lynda.com
2http://goo.gl/cacd5P
3http://goo.gl/oMJHe0

Tags : experience utilisateur, ux

Ajouter un commentaire